Les Sources de Caudalie se refont une beauté

Les Sources de Caudalie dévoilent leur toute nouvelle décoration. Cette année l’hôtel s’est refait une beauté. Les bâtiments historiques de la Bastide des Grands Crus et du Comptoir des Indes, ainsi que le lobby d’accueil, La Grand’Vigne** et le bar French Paradox font peau neuve. Et ce n’est pas tout ! Le très instagrammable bassin intérieur révèle une nouvelle œuvre immergée.

 

Les Sources de Caudalie, hôtel 5 étoiles sur les terres du Château Smith Haut Lafitte, promettent un dépaysement complet au cœur des vignes bordelaises. Avec 40 chambres et 21 Suites personnalisées, un restaurant doublement étoilé La Grand’Vigne, une auberge La Table du Lavoir et une épicerie gourmande et bar à vin Rouge, l’hôtel tout entier est dédié à « l’art de vigne ». Un spa vinothérapie vient compléter cette expérience en proposant des soins uniques exploitant les vertus hydratantes, anti-âge et anti-oxydantes du raisin. Enfin, l’établissement offre de nombreuses activités aussi bien sur place (piscine intérieure et extérieure, ferme et potager, cours de cuisine, dégustations de vins, activités sportives et cours avec un coach particulier…) que dans la merveilleuse région bordelaise (visites de châteaux, excursions à Bordeaux, dans le bassin d’Arcachon, à Saint-Emilion…)

16h – check-in à la réception

A peine arrivé, il est temps de découvrir la nouvelle décoration signée Delphine Sauvaget. De sa rencontre avec Alice et Jérôme Tourbier, propriétaires des lieux, l’architecte d’intérieur retient une profonde volonté de créer un lieu dédié aux autres et une quête perpétuelle d’un art de vivre unique, tourné vers la nature.

 

Dans cette pièce si importante, Delphine Sauvaget a voulu souligner le caractère de l’enveloppe existante. Depuis plus de vingt ans, les voyageurs du monde entier foulent le parquet de la réception des Sources de Caudalie.

 

L’artiste a choisi de mettre en avant cet héritage, retranscrit notamment dans les boiseries, en peignant l’intégralité des murs et plafond dans une teinte profonde, à la fois sourde et enveloppante. Ce parti-pris foncé sert d’écrin et laisse place à la scénographie des œuvre chinées à travers la France, soigneusement disposées çà et là.

18h – apéritif au coin de la cheminée du French Paradox

Les Sources de Caudalie ont fait du French Paradox une devise. Cette théorie, défendue par de nombreux médecins, reconnaît les vertus préventives du vin rouge et les anti-oxydants du raisin contre les maladies cardiovasculaires.

 

Il était donc important d’agrandir le volume du salon autour de la cheminée et de penser le bar comme une pièce à part au sein de l’hôtel. Un endroit où l’on aurait envie de s’installer pour déguster un bon verre du précieux nectar. Pour créer cette pièce intimiste, l’architecte d’intérieur a recouvert les murs de merisier afin de créer une boîte chaleureuse. Au sol, trois essences de bois défilent, se croisent et s’entrecroisent dans un dessin rappelant le sol de la villa Necchi à Milan. Pour parfaire ce cocon, une grande banquette en velours kaki et des fauteuils en bois et cordes viennent affiner le décor.

20h – dîner en Terre de Vignes

A l’heure où la nuit tombe, les papilles s’éveillent. Les portes du restaurant La Grand’Vigne** s’ouvrent. Le Chef Nicolas Masse promet une immersion dans le vignoble bordelais. Une balade au cœur des Graves, comme une dégustation œnologique à la rencontre d’un terroir.

 

Côté décoration, la sobriété conduit toute l’attention vers l’assiette. Les murs d’une intense couleur carbone soulignent la minéralité de la vaisselle et les lignes pures du mobilier couleur chêne clair et des luminaires Santa&Cole. Seule fantaisie du lieu, le sol couvert d’une magnifique moquette Ateliers Pinton qui rappelle végétaux et herbes comestibles provenant du potager du Chef.

23h – direction les bras de Morphée

L’heure est venue de profiter des chambres fraîchement décorées de la Bastide des Grands Crus et du Comptoir des Indes. Ici, le choix de Delphine Sauvaget a été de créer des espaces où le sentiment de bien-être domine. Des lieux pour se retrouver, pour se ressourcer, tout en sobriété pour ne jamais oublier que l’attention est tournée vers l’extérieur, vers la vigne. Pour Alice, comme pour Delphine, le luxe se veut discret, non ostentatoire, et se trouve principalement dans le confort.

 

Elles ont imaginé des chambres à la fois inspirées et inspirantes dans lesquelles le mobilier chiné coexiste en harmonie avec les œuvres d’art et les objets créés spécialement pour la maison. Les têtes de lit en frêne font ressortir les murs aux teintes minérales pour certaines et terreuses pour d’autres. Les précieux textiles de Bruder Fabrics, qu’ils soient tissés, tramés, bouclés, apportent chaleur et douceur. Accompagnée de la Galerie Française, Delphine Sauvaget propose dans chaque chambre une sélection de tableaux uniques.


 

Les Sources de Caudalie

Smith Haut-Lafitte, 33650 Martillac

05 57 83 83 83

Leave a Comment